Un homme de Longueuil a dit qu'il a encore une fois été victime de discrimination raciale par la police de la ville et il demande à la commission des droits de la personne de mettre un terme à cela.Joel Debellefeuille A fait les manchettes il ya trois ans, quand un juge de la cour municipale de Longueuil a jeté une affaire contre lui après qu'un policier a témoigné qu'il avait «tiré le véhicule de Debellefeuille plus parce qu'il pensait que le noir« ne pouvait pas être le conducteur »comme son nom Ne se rapproche pas de sa couleur de peau. Deux policiers ont été sanctionnés par la commission d'éthique de la police à l'occasion de cet incident.Le Québécois dit que la police l'a racialement profilé sur carJudge lance un cas contre le profil racial driverPolice officiers suspendus sans payer pour le profilage racialDebellefeuille dit qu'il a été arrêté Et frustré, il prend beaucoup de temps r

eplica love bracelet, il est drainant, c'est coûteux », a déclaré Debellefeuille, âgée de 40 ans, qui a ajouté Il a été arrêté sans raison pendant qu'il conduisait sa BMW environ six fois. 'J'espère que je répéter cela encore et encore finira par couler là qu'il ya un problème avec leurs officiers love bracelet cartier replica.' Dans le dernier incident, Debellefeuille était de retour à un hôtel dans Longueuil où demeurait sa famille. La police s'est approchée de lui alors qu'il garait sa voiture et lui a donné un billet diamond love bracelet, affirmant qu'il n'avait pas porté une ceinture de sécurité. Il a dit quand il a regardé de plus près le billet de 126 $, il l'a vu pour conduire avec un passager moins de 16 ans qui n'était pas Debellefeuille insiste sur le fait qu'il avait porté sa ceinture et qu'il était seul dans la voiture.La police de Longueuil reçoit une formation culturelle croiséeLe Centre d'action de recherche sur les relations raciales (CRARR) a repris son cas et son dépôt Une plainte auprès de la Commission québécoise des droits de la personne.Depuis 2006, la police de Longueuil a pris des mesures pour dresser le profil de sa force et depuis 2011, tous les officiers reçoivent une formation sur le profilage racial.Mais Fo Niemi, directeur exécutif de CRARR, Comment les agents sont formés et évalués. 'Leur plan semble bon sur le papier, mais nous ne savons pas ce qu'ils ont fait', a déclaré Niemi. La police de Longueuil, la Capitaine Nancy Colagiacomo, a déclaré que la force ne tolérerait pas de comportement discriminatoire de la part de ses officiers.

Views: 2

Comment

You need to be a member of King Cameran Foundation to add comments!

Join King Cameran Foundation

© 2020   Created by William Jones.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service